Conseils pour bien préparer une course d’obstacles

courses d'obstacles

Si vous faites partie des nombreuses personnes qui souhaitent relever le défi d’une course à obstacles, vous devez vous y préparer. Certains des conseils que vous avez lus sur la course à pied peuvent également être utilisés pour l’entraînement à la course d’obstacles. Cependant, vous devez également travailler sur certains aspects particuliers pour vous préparer à différents types de courses. Apprendre à se préparer à une course d’obstacles en utilisant ces conseils importants est essentiel à votre réussite.

Évaluez votre condition physique

Il est utile de procéder à une évaluation de votre condition physique avant de commencer l’entraînement. Grâce à cette évaluation, vous saurez quels sont les points faibles à renforcer et à améliorer pendant l’entraînement. Il vous sera donc plus simple de choisir un bon programme d’entraînement pour se préparer à une course obstacle Paris. Vous pouvez aussi obtenir de meilleurs résultats avec un entraînement personnalisé.

Choisissez la course

Les débutants peuvent essayer des courses plus longues comme la Tough Mudder ou la Spartan Beast, qui font chacune plus de 10 km. Commencez par des courses plus courtes comme le Warrior Dash ou l’arrivée boueuse de kilomètres.

Soyez attentif aux horaires d’entraînement : vous devez choisir une course et une date spécifiques afin de disposer de suffisamment de temps pour vous préparer à la course d’obstacles. L’entraînement doit se porter sur les points suivants :

  • Courir : Bien que les conditions boueuses vous ralentissent pour une course d’obstacles, vous devez être aussi prêts que possible à courir sur le parcours réel. Essayez de courir sur la même distance que la course, donc si vous vous préparez à une course dans la boue de 5 km, vous devriez être capable de courir au moins 3 km avant le jour de la course.
  • Force : La plupart des obstacles que vous rencontrerez nécessiteront de la force de préhension et des avant-bras. Veillez donc à inclure des exercices de force brute dans votre entraînement pour vous aider à franchir les obstacles tels que les montées et les barres.
  • Force des jambes : Des jambes fortes aident à courir. La force des jambes est également nécessaire pour sortir les pieds de la boue et du sable. Veillez à inclure dans votre entraînement des exercices qui font travailler les muscles des jambes, comme les squats profonds, les jambes longues et les soulevés de terre.
  • Torse : Selon l’obstacle, vous devrez peut-être vous hisser sur ou sous un mur. Faire travailler les muscles de la poitrine et du dos avec des pompes, des tractions et des rameurs vous aidera à surmonter ces difficultés.

Réservez du temps pour l’entraînement

Réservez du temps à l’entraînement dans votre emploi du temps et respectez-le. Prévoyez de vous entraîner 5 à 6 jours par semaine pendant au moins 8 semaines avant la compétition. Si vous ne suivez pas encore de programme d’entraînement, commencez le plus tôt possible. Si vous commencez tout juste un programme d’entraînement planifié, prévoyez suffisamment de temps pour construire une base de forme physique et vous entraîner spécifiquement pour une course d’obstacles.

Avec La Ruée des Fadas, il existe une façon innovante de vous préparer à une course d’obstacles. Il s’agit d’une course à obstacles déguisée et déjantée. Elle peut d’ailleurs être réalisée entre amis, entre collègues et en famille. La Ruée des Fadas est adaptée aux capacités physiques de tous les participants. Elle dispose d’une longueur de 8km et se trouve en plein air. C’est la solution idéale pour combiner le fun et le sport. En plus, elle peut préparer au mieux les compétiteurs pour leur parcours de course d’obstacles.