Trouvez et contactez un cinéma pour chaque ville de France

Contacter des salles de cinéma en France

Modifier directement la page du cinéma et participez à l’alimentation de la base communautaire cineatp.com

L’équipe cineatp.com ou la communauté corrigera directement des informations sur la page du cinéma

Qu’est-ce qu’un cinéma ?

Un cinéma ou une salle de cinéma est un endroit où les films sont projetés sur un grand écran. Les gens ou les « mécènes » (le public) regardent les films, généralement sur des chaises à l’intérieur d’un auditorium. Une machine électrique appelée projecteur projette une lumière très vive à travers le film, et les personnes assises dans la salle obscure le voient sur le grand écran. Un cinéma à plusieurs écrans est généralement appelé « multi-plex » ou « méga-plex » (s’il y a plus de 10 écrans). Les salles de cinéma sont équipées de fauteuils confortables. Il existe différents types de formats de salle de cinéma.

La première salle de cinéma a été ouverte au public le 23 avril 1896, au Koster and Bial’s Music Hall sur la 34e rue à New York. Le plus ancien cinéma du monde, qui est toujours en activité aujourd’hui, est le Kino Pionier (ouvert en 1907) à Szczecin, en Pologne. Les cinémas ne gagnent pas seulement de l’argent avec les billets de cinéma, mais aussi avec les concessions qui vendent de la nourriture et des boissons (popcorn, bonbons, boissons non alcoolisées, etc.). Ces dernières années, avec l’augmentation des coûts de location des films, les théâtres sont devenus de plus en plus créatifs dans leur façon de gagner de l’argent. Les nouveaux théâtres en construction comprennent des restaurants, des salles de fête, des salles de conférence, des arcades et bien d’autres choses encore.

Le cinéma français  

Le cinéma français occupe une place importante dans la culture nationale depuis plus de cent ans. August et Louis Lumière ont inventé une technologie cinématographique à la fin du XIXe siècle, et Alice Guy-Blaché et d’autres ont été les pionniers de l’industrie. Dans les années 1920, le cinéma français est devenu célèbre pour son réalisme poétique, illustré par les grandes épopées historiques d’Abel Gance et les œuvres des années 1930 et 1940 de Marcel Pagnol et d’autres. Une génération plus tard, la nouvelle vague a produit des réalisateurs tels que Jean-Luc Godard et François Truffaut, qui « écrivaient » avec la caméra comme si, selon les termes du critique André Bazin, il s’agissait d’une caméra-stylo (« camera-pen »). Cette évolution s’accompagne d’une « intellectualisation » du cinéma qui se traduit par l’influente revue Cahiers du cinéma, par la création de plusieurs écoles à Paris et en province où l’on peut étudier le cinéma, et par la création de musées du cinéma comme la Cinémathèque à Paris.
Parmi les autres réalisateurs de renommée internationale, citons Jean Renoir, Jacques Tati, Jean-Pierre Melville, Alain Resnais, Eric Rohmer, Robert Bresson et Louis Malle. Ils ont illustré la théorie de l’auteur selon laquelle un réalisateur pouvait contrôler un film au point que sa réalisation se rapprochait de la paternité de l’œuvre. Des cinéastes tels qu’Agnès Varda, Claude Chabrol, Jacques Demy, Bertrand Tavernier et Claude Bérri, ainsi que le Polonais Krzystof Kieslowski, ont prolongé ces traditions jusqu’à la fin du siècle, tandis que des réalisateurs tels que Luc Besson, Patrice Leconte, Laurent Cantet et Claire Denis les ont poursuivies au XXIe siècle.

Les grandes stars du cinéma du XXe siècle ont été Fernandel, Maurice Chevalier, Arletty, Brigitte Bardot, Gérard Depardieu et Catherine Deneuve. Parmi les acteurs français qui ont été récompensés au XXIe siècle, on trouve Audrey Tautou, Juliette Binoche, Marion Cotillard et Vincent Cassel. L’un des plus grands festivals du film au monde se tient chaque année à Cannes, où la Palme d’Or est décernée au meilleur film – la plupart, ces dernières années, provenaient de l’étranger, ce qui consterne les cinéphiles français. Comme pour la télévision, l’industrie cinématographique française est confrontée à la concurrence des États-Unis et du Royaume-Uni. Cela a conduit le gouvernement, au début des années 1990, à obtenir le soutien de la Commission européenne pour protéger son industrie cinématographique nationale. (Pour en savoir plus, voir l’histoire du cinéma).